July 27, 2020

June 26, 2020

February 12, 2020

January 10, 2020

Please reload

Posts Récents

Panama 3 : le canal et le virus...

March 26, 2020

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

Los Roques et Las Aves, un petit paradis

July 23, 2019

 

Les derniers jours en Martinique ont été agréables en compagnie des bateaux copains, All In, Némésis et le dernier jour, Hello World nous a rejoint. Pique nique aux salines à pied, puis ballade sur une journée en voiture vers l'anse Michel et la l'habitation Clément. Dégustation, musée d'art moderne etc...

Nous sommes partis vers l'archipel vénézuelien de Los Roques le 24 juin en fin de matinée. Beaucoup moins de vent que prévu sur le parcours, nous avons mis plus de temps que prévu ! Navigation agréable sans stress et on a enfin pêché quelque chose (une carangue coubali) grillée peu de temps après ! Arrivée aux Roques le 26 juin à 15h, on a quand même fait du 7.2 nœuds de moyenne avec peu de vent arrière !

Le choc à l'arrivée : du turquoise partout !

On mouille à Francisky, accueillis par Patrick qui fait du charter ici depuis 30 ans et à qui nous avons ramené des courses de Martinique.

Plage de rêve, sable farine, et un lagon sur le côté au vent surnommé la “piscine”, qui est un véritable aquarium !

On est pas seul ici. C'est le terrain de jeu des riches vénézuéliens qui viennent ici oublier le temps d'un week end (en avion et yacht privés) leur quotidien difficile... Les Roques sont épargnées par la violence du Vénézuela, car trop loin des côtes... et pas sur la route des trafiquants.

Il nous faudra une demi journée au village de Gran Roque pour effectuer les “clearances” ! 5 bureaux et 220 dollars...

Les mouillages successifs sont magnifiques : Noronky seuls au monde, Crasky avec son petit hameau de pêcheur et un snorkeling comme on en a jamais fait : la vie sous marine foisonne, des milliers de poissons plus gros les uns que les autres, et de magnifiques coraux sur fond de sable blanc ! (voir vidéo). Enfin Sarky où nous rejoignent Marc le suisse et Patrick sur Balindo.

Marc nous accompagne jusqu'au mouillage de Carenero, très bien abrité même du vent ! Il existe des « fonds blancs » juste à côté (voir photo!) mais le snorkeling est moyen. Faut dire qu'on devient difficile ici !

Puis mouillage de Dos Mosquises où nous sommes accueillis comme des rois par les trois scientifiques qui vivent ici, sans frigo ni électricité ! C'est une station biologique d'élevage de tortues marines. Ils sont obligés de pêcher tous les jours la nourriture des tortues et leur propre nourriture ! Ils nous inviteront le soir même à manger, très tôt car pas de lumière... Lambis frits et galette de maïs, très bon. Le lendemain, Marie les amènera en annexe (ils n'ont même pas de bateau) sur l'île voisine pour la pêche à la sardine nécessaire aux tortues. On les invitera à partager notre repas le soir sur Caretta. Tellement contents qu'ils prendront plein de photos ! Le lendemain, le jour du départ, ils nous pêchent trois lambis pour nous expliquer comment on les sort !

Donc après la courte navigation vers Cayo de Agua, c'est repas de midi de Lambis grillés en persillade !

Mouillage tout au fond de Cayo de Agua, avec un passage vraiment limite (2m de fond et des cayes partout). Agréable mouillage complètement seuls avec une promenade jusqu'à l'isthme et la plus belle plage des Roques. Coupage de noix de coco et dépeçage de 4 lambis pêchés par Marie. « Fonds blancs » juste à côté du bateau où l'on joue au ballon.

Puis départ vers les Aves avec peu de vent. Navigation cool et on retrouve à Barlovento (premier atoll des Aves) Corcovado, que l'on a plus vu depuis Tobago début décembre !! Super retrouvailles !Que deux voiliers dans tout l'Atoll ! Ils sont là depuis trois semaines et ne se lassent pas de jouer les Robinson ! Ils sont juste limites en eau mais nous leur en donnons grâce au dessalinisateur et à la pléthore d'énergie (vent fort et soleil).

Ballades à terre pour voir nicher les fous aux pieds rouges, endémiques des Aves, et un super snorkeling juste à côté du bateau ! Victor, de Corcovado, va nous pêcher des langoustes et de gros vivaneaux. Nous donnerons de l'eau aussi aux pêcheurs qui sont là pour plusieurs mois ! En échange de quoi nous aurons poissons et langoustes... En fait, nous sommes riches ici, car nous avons à volonté la denrée la plus rare : de l'eau !

Le deuxième mouillage à l'ouest de l'atoll est très beau mais peu abrité ! Et le vent souffle. Souvent plus de 20 nœuds ! On fera un super barbecue sur l'ilet avec apéro et un gros vivaneau donné par les pêcheurs. Et une ballade sur un ilet sous le vent qui renferme en son sein un trésor : une piscine pleine de poissons, un véritable aquarium et juste à la sortie, plusieurs gros barracudas peu farouches !

Enfin le dernier mouillage sera le plus classique et aussi le mieux abrité, juste au vent du phare. A côté plusieurs canaux dans la mangrove d'où l'on peut observer nicher les fous aux pieds rouges.

Après trois semaines dans ce petit paradis, départ vers Bonaire d'où je publie ce post car il y a une connection ! Choc du retour à la civilisation où tout est payant même le ponton pour l'annexe ! Mais c'est joli, il y a des restaurants, des superettes, et des fruits et légumes enfin !!

Trois vidéos vont suivre et pour la dernière, Las Aves, vous en aurez plein les yeux...

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags